Video chat adulte


27-Jan-2018 17:05

) Quand on décide d’adopter un chaton, on accepte donc toutes les incertitudes qui vont avec.

Bien sûr ça n’est pas mal non plus, c’est aussi ça la vie, on n’est sûr de rien mais on avance, on découvre et on évolue ensemble.

Alors c’est vrai qu’un doyen aura peut-être plus de visites chez le vétérinaire… mais bon, avec un check-up annuel, pas de quoi s’alarmer non plus.

On sait aussi s’il est sociable avec les autres animaux, ET avec les enfants ! – Absolument Chats " data-medium-file=" data-large-file=" class="aligncenter wp-image-489" src=" alt="Adopter un chaton ou un chat adulte ?

Si vous êtes prêt à accepter qu’il n’est pas une peluche (et que personne ne devra le considérer comme tel), si vous êtes prêt à l’éduquer avec toute la patience, l’assurance et la compréhension possible (ajoutons aussi de l’amour bien sûr ! # Si vous souhaitez un chat absolument câlin, ou au contraire indépendant, si vous souhaitez avoir l’esprit en paix lorsque le chat sera avec le petit dernier, si vous souhaitez un chat calme, un chat qui « pour sûr » est en bonne santé, un chat plus sage et posé avec lequel vous ne perdrez pas d’énergie à essuyer ses bêtises, et enfin si vous souhaitez offrir tout l’amour possible à un chat qui n’avait plus d’espoir, alors le choix d’un chat adulte est parfait ! L’association du CDA, devenir famille d’accueil Quel âge humain a mon chat ? Des idées simples et pas chères pour amuser votre chat Vivre avec plusieurs chats Un chat heureux en appartement Chat et bébé… Bon ou mauvais, son passé est en lui, et cela a forgé son caractère.Mais le fait qu’il ait déjà « de l’âge » lui confère aussi plus de stabilité ! Si c’est un chat pot-de-colle, un chat très indépendant, ou un parfait juste-milieu ! Et puis on sait (même si rien n’est immuable) s’il a une santé fragile ou pas, ou s’il a une maladie on connaît déjà laquelle et comment le soigner tout au long de sa vie, sans s’arracher les cheveux et se poser dix mille questions !Adopter un chat adulte peut être perçu comme un geste « noble ».

Je trouve ça beau d’offrir une seconde vie à un chat qui finalement n’en attendait plus… Alors bien sûr s’il était en famille d’accueil il a quand même eu une vie « familiale », mais dans un grand refuge c’est une autre histoire… Qu’il ait un an, 5 ans ou 9 ans, un chat adulte a déjà un passif.

Il est très difficile de déshabituer le chat à cette « manie » et pour ma part elle ne doit être corrigé que si vraiment ce comportement ne vous occasionne beaucoup de désagréments.